Ménisque

Les lésions méniscales font partie des blessures au genou les plus courantes. Les sportifs, en particulier ceux qui pratiquent des sports de contact, risquent de présenter des lésions du ménisque. Cependant, n’importe qui, à tout âge, peut léser son ménisque.
Les lésions méniscales sont parfois associées à des lésions du cartilage.

 

Anatomie

Trois os se rejoignent pour former votre articulation du genou : votre fémur, votre tibia et votre rotule.
Deux cartilages en forme de coin agissent comme des «amortisseurs» entre le fémur et le tibia. Ceux-ci s’appellent le ménisque. Ils sont solides et caoutchouteux pour aider à amortir l’impact sur l’articulation et à la maintenir stable.

Le ménisque se déchire de différentes manières. Les lésions sont classées selon leur aspect, ainsi que son siège.
Les déchirures courantes touchent le ménisque interne et sa partie postérieure plus précisément.
On peut retrouver des lésions horizontales, verticales, radiaires et parfois une luxation complète du ménisque en anse de seau.
Les lésions méniscales chez le sportif accompagnent souvent lés ruptures du ligament croisé antérieur.

 

Causes

Des lésions aigues se produisent souvent suite à un accident de sport ou de travail. Exemple, s’accroupir puis se relever brutalement avec une légère torsion peut provoquer une lésion méniscale. Le contact direct, comme un tacle, est parfois impliqué.
A partir de 30 ans, vous êtes susceptibles de développer des lésions méniscales par vieillissement du ménisque appelées « dégénératives ». Le cartilage s’affaiblit et s’use avec le temps. Les tissus âgés et usés sont plus sujets aux lésions. Se lever d’une chaise peut suffire à provoquer une déchirure.

 

Symptômes

Vous pourriez ressentir un “claquement” lorsque vous déchirez un ménisque. La plupart des gens peuvent toujours marcher sur leur genou blessé. De nombreux sportifs continuent de pratiquer leur sport avec une lésion méniscale mais sont gênés à l’effort. Au bout de 2 à 3 jours, votre genou deviendra progressivement plus raide et enflé.
Les symptômes les plus courants de lésion du ménisque sont :

  • Douleur
  • Raideur et gonflement
  • Blocage de votre genou
  • La sensation lâchage de votre genou

Sans traitement, un fragment de ménisque peut se détacher, se retourner dans l’articulation et bloquer votre genou.

 

Examen du médecin

Après avoir discuté de vos symptômes et de vos antécédents médicaux, votre médecin examinera votre genou. Il ou elle vérifiera la présence de douleur le long de la ligne articulaire où se trouve le ménisque. Cela signale souvent une lésion.
Le test de McMurray est l’un des principaux tests pour les déchirures du ménisque. Votre médecin va plier votre genou, puis le redresser et le faire pivoter. Cela met la tension sur un ménisque déchiré. Si vous avez une déchirure du ménisque, ce mouvement provoquera une douleur.

 

Imagerie

Comme pour d’autres problèmes du genou entraînent des symptômes similaires, votre médecin pourrait vous prescrire des radiographies afin de confirmer le diagnostic.

 

Radiographie

Bien que les radiographies ne montrent pas de déchirures méniscales, elles peuvent indiquer d’autres causes de douleur au genou, telles que l’arthrose.  

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Cette imagerie confirme en général le diagnostic en montrant le siège et nature de la lésion, mais également les lésions associées.

 

Traitement

Il dépend de la nature de la déchirure que vous présentez, de sa taille et de son emplacement.
Le tiers extérieur du ménisque a un apport sanguin suffisant. Une déchirure dans cette zone “rouge” peut guérir d’elle-même ou peut souvent être réparée par une intervention chirurgicale.

En revanche, les deux tiers internes du ménisque ne sont pas suffisamment approvisionnés en sang. Sans nutriments provenant du sang, les lésions dans cette zone “blanche” ne peuvent guérir. Ces lésions complexes surviennent souvent sur un tissus mince et usé. Les larmes dans cette zone sont généralement reséquées chirurgicalement.

Le type de déchirure, votre âge, votre niveau d’activité et toute lésion associée seront prises en compte dans le choix de l’option thérapeutique.

 

Traitement non chirurgical

Si votre déchirure est petite et située sur le bord extérieur du ménisque, elle ne nécessitera peut-être pas de réparation chirurgicale. Tant que vos symptômes ne persistent pas et que votre genou est stable, un traitement non chirurgical peut suffire.

Le protocole RICE est efficace pour la plupart des blessures liées au sport. Il signifie repos, glace, compression et élévation.

  • Du repos : Faites une pause dans l’activité qui a causé la blessure. Votre médecin peut vous recommander d’utiliser des béquilles pour soulager l’appui sur le genou blessé.
  • La glace : Utilisez des compresses froides pendant 20 minutes, plusieurs fois par jour. Ne pas appliquer de la glace directement sur la peau.
  • Compression : Pour améliorer le drainage de votre genou et éviter les épanchements, le port de bas de contention peut être proposé.
  • Élévation : Pour réduire l’œdème, surélever votre membre en plaçant votre jambe plus haute que votre cœur.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent la douleur et l’œdème.

 

Traitement chirurgical

Infiltration intra articulaire ou périméniscale : Peuvent aider à soulager la douleur et réduire l’inflammation du genou.

Si vos symptômes persistent malgré le traitement médical bien conduit, votre médecin pourra vous suggérer une chirurgie arthroscopique.
Procédure : L’arthroscopie du genou est l’une des interventions chirurgicales les plus courantes. Une caméra miniature est introduite à travers une petite incision. Cela permet d’explorer l’intérieur du genou. Votre chirurgien orthopédiste insère des instruments chirurgicaux miniatures à travers une autre incision pour couper ou réparer la lésion méniscale.

Méniscectomie partielle :
Dans cette procédure, le tissu méniscal endommagé est coupé.

Réparation du ménisque :
Certaines déchirures du ménisque peuvent être réparées en suturant les morceaux déchirés ensemble. La possibilité de traiter efficacement une déchirure avec réparation dépend du type de déchirure, ainsi que de l’état général du ménisque blessé. Étant donné que le ménisque doit cicatriser de nouveau, le temps de récupération d’une réparation est beaucoup plus long qu’une méniscectomie.

 

Rééducation

Votre médecin vous prescrira des exercices de rééducation en post opératoire.
Ils devront être réalisés régulièrement pour restaurer la mobilité et la force du genou
La durée de rééducation pour une réparation du ménisque est d’environ 3 mois. Une méniscectomie nécessite moins de temps pour guérir – environ 4 à 6 semaines.